1

 

 

 

 

 

 

 

 

Matériel : poteau de bois, fils synthétiques, peinture, crampillon, 2012

Hauteur 2.4 m, largeur 2.20 m, longueur 10  m

 

Deux cadres noirs de 2,20 x 2,40 m se font face à une distance de 10 mètres. Ces deux portes virtuelles sont reliées par 260 fils noirs synthétiques qui créé un réseau de connections qui s’entrecroisent. Son apparence peut rappeler un paysage japonais composé de poteaux électriques et de nombreux fils sous le ciel de la ville.

La pièce peut s’appréhender de différents points de vue et invite ainsi le spectateur à s’interroger sur la notion de communication. La couleur « noire », mélange de toutes les couleurs est un symbole d’unité. Le noir peut aussi absorber toutes les autres couleurs. Pour moi, communiquer c’est avoir la capacité de s’écouter et de s’accepter mutuellement.

 

communication3

Communication | | Installation-sculpture